A propos 2018-03-29T16:25:27+00:00

Bonjour ! Je suis Julia,
coach en épanouissement personnel certifiée par l’École Française de Sophrothérapie.

Je suis spécialisée dans l’accompagnement des femmes qui cherchent à retrouver un équilibre entre les différents domaines de leur(s) vie(s) et à s’épanouir sereinement au quotidien.

Pour cela, je les aide à :

  • renouer avec ce qui leur est essentiel,
  • se libérer de leurs blocages,
  • reprendre confiance en elles,
  • poser un regard plus positif sur le monde qui les entoure et sur elles-mêmes

afin de vivre librement la vie qui leur convient le mieux.

Coach certifiée par

Qui suis-je ?

  • Je suis née et j’ai grandi dans le Val de Marne, en Banlieue Parisienne ;
  • Je suis mariée et j’ai deux adorables garçons nés en 2011 et 2014 ;
  • Je suis passionnée par tout ce qui touche au développement personnel ;
  • J’ai vécu 5 ans en Norvège et j’adorerais revivre une expatriation un jour ;
  • Je parle couramment l’espagnol, pas mal l’anglais et je sais commander une bière en norvégien ;
  • J’adore écrire et j’ai un vrai don pour les rimes ;
  • Mes amis disent de moi que je suis gentille, dynamique, curieuse et très drôle (bon d’accord, ça c’est moi qui le dis).

OFFERT ! Votre kit anti-stress,
pour retrouver votre équilibre intérieur.

Quelle est mon expérience ?

Après avoir travaillé pendant plusieurs années comme assistante RH au sein d’un grand groupe français, j’ai décidé d’amorcer un revirement de carrière à 180° en suivant mon mari en Norvège.

Au cours de ces 5 années passées à l’étranger, j’en ai profité pour me former au coaching de vie et à la relaxologie au sein de L’École Française de Sophrothérapie.

J’ai été certifiée pour ces deux disciplines en mai 2015 après avoir rendu un mémoire sur les conjointes d’expatriés, thématique qui me tenait naturellement à cœur.

J’ai fait naître Sens O’Karé à mon retour d’expatriation en septembre 2015. Depuis, j’ai coaché de nombreuses femmes en accompagnements personnels, et j’ai créé plusieurs formations en ligne sur ma plate-forme.

J’accorde une grande importance à travailler dans un cadre éthique bien établi. Pour cela, je pratique mon activité tout en étant supervisée par la coach et sophrologue Caroline Lucido.

Je fais également partie d’un groupe Mastermind constitué de 3 professionnelles du coaching, qui me permet de développer mon expertise tout en conservant un état d’esprit ouvert et bienveillant.

Comment ai-je trouvé ma propre voie ?

Un beau jour de juillet 2010, j’ai décidé de quitter mon pays, mes proches et mes repères pour partir en Norvège afin de suivre mon mari vers l’inconnu.

Ce départ m’a littéralement apeuré… puis transformé.

Bien qu’ayant beaucoup de temps devant moi pour retrouver un job, je n’avais aucune idée de comment m’y prendre, et si j’étais vraiment faite pour cela.

J’en suis arrivée à me demander exactement ce que je voulais faire de ma vie. Quel sens lui donner.

Alors, j’ai décidé de me reprendre en main et de me faire coacher pour trouver LA direction que j’allais donner à mon existence… et découvrir qui j’étais vraiment.

Grâce à l’aide précieuse de ma coach et de mes proches en expatriation, je me suis rendue compte que j’avais un véritable don pour écouter et conseiller ceux qui venaient se confier à moi. Ce n’a fait que confirmer mon intuition !

Alors j’ai souri, et quelques jours plus tard, j’ai eu une révélation : si je pouvais faire un métier que j’aimais, qui me semblait facile ET qui me permettrait d’apporter ma contribution aux autres, alors j’aurais tout gagné !

La suite, vous la connaissez : je me suis formée au coaching et je suis rentrée en France pour démarrer la grande aventure qui m’a menée jusqu’ici.

D’où vient le nom Sens O’karé ?

Quand mon projet a vu le jour, je voulais lui donner un nom qui rappelle les deux thèmes qui me sont chers : trouver sa voie et prendre sa place.

Après y avoir longuement réfléchi, j’ai finalement trouvé que le mot « sens » était parfaitement adapté : pour la direction que l’on prend dans sa vie avant de trouver sa voie d’une part, mais aussi pour le sens que l’on veut donner à son existence.

Ce mot revenant deux fois, j’ai tout simplement décidé de le mettre « au carré » (comme le signe mathématique), en l’écrivant « O’karé » car je trouvais ça beaucoup plus joli. C’est mathématique !

Elles parlent de moi…

Vous voulez échanger avec moi ?