Comment la méditation a changé ma vie, par Anne-Charlotte Boughalem

J’ai découvert la méditation au Mexique, pays dans lequel j’ai vécu pendant de longues années. Je terminais tout juste mes études en Politiques internationales, je vivais à Mexico City, une ville très stressante.

J’ai débuté ma pratique de la méditation sous les conseils d’un de mes meilleurs amis médecin, qui m’avait diagnostiqué de l’anxiété. J’écoutais des audios de méditations guidées sur You Tube ou à la fin de mes séances de Yoga. J’ai débuté il y a 7 ans et je continue de pratiquer tous les jours depuis ! 

Dans cet article, j’ai envie de vous expliquer pourquoi la méditation a changé ma vie. Car au-delà du calme mental que cette méthode procure, elle permet avant tout, de percevoir le monde d’une façon différente. De comprendre la magie qui existe à l’intérieur de nous. De nous rapprocher toujours plus de notre sagesse intérieure.

 

Apprendre à respirer grâce à la méditation

J’ai commencé à pratiquer la méditation car j’avais des difficultés pour respirer. Il existe une multitude de manières différentes de méditer. Cependant, les exercices de respiration sont très courants en méditation.

On peut observer son souffle, le contrôler en bloquant l’air. Au bout d’un moment, le fait de se concentrer sur sa respiration nous permet de nous détendre physiquement et de nous libérer des pensées parasites.

La respiration est un acte naturel que l’on reproduit inconsciemment. Lorsque nous sommes stressées, c’est le premier mécanisme qui se voit affecté.

La méditation m’a ainsi permis de gérer considérablement mon stress et de retrouver une respiration profonde. Le fait de porter mon attention sur mon souffle, sur les différents mouvements provoqués par ma respiration, a été très révélateur pour moi.

 

Prendre du recul par rapport à sa vie

J’ai toujours été passionnée par les mécanismes de notre cerveau et j’ai vite été bluffée par les bénéfices physiques et mentaux que m’apportait la méditation. À cette époque, je cherchais un travail, je terminais tout juste mes études et j’avais envoyé une 20aine de CV et lettre de motivation. Et je n’avais aucune réponse, aucune certitude par rapport à mon futur plus ou moins proche. Après six ans d’études intenses, je me retrouvais là, sans avoir rien de prévu et cela a été un immense choc.

J’ai découvert ainsi le pouvoir de la visualisation, notre capacité de créer notre réalité grâce aux exercices mentaux. L’idée est que lorsque nous nous trouvons en état méditatif, il est possible de visualiser un quotidien positif. De prendre un certain recul par rapport à notre vie.

Je me suis ainsi concentrée à visualiser le travail de mes rêves. Et quelques semaines plus tard, je reçois un mail avec une proposition de poste très alléchante.

 

La magie qui existe à l’intérieur de nous

J’ai toujours été tenté de chercher les réponses à l’extérieur, dans les livres, en demandant conseil aux autres. Grâce à la méditation, j’ai compris que je pouvais avoir accès à ces réponses en recherchant à l’intérieur de moi.

Notre cerveau est un muscle qui s’habitue au fur et à mesure du temps, à retrouver cet état méditatif. Concrètement, la méditation permet à nos deux hémisphères cérébraux de fonctionner en même temps, un peu comme notre état de sommeil. Au centre de notre cerveau, on peut trouver notre glande pinéale et pituitaire, le fameux symbole de notre troisième œil. Et la magie commence à ce moment-là.

 

Se connecter à sa sagesse intérieure

Il peut nous sembler difficile de méditer. Restez assis sans rien faire, en fermant les yeux. Pour ma part, l’écoute de méditations guidées ou semi-guidées m’est très précieuse. Même si je pratique depuis des années, il y a des jours durant lesquels j’ai plus de difficulté à le faire.

Certains disent que la méditation permet de « guérir » nos maux. Selon moi, lorsque l’on pratique la méditation de façon régulière, on apprend à percevoir l’invisible, ce qui ne se voit pas avec nos yeux. On comprend alors que nous sommes bien plus qu’un corps physique, que nos émotions et nos pensées ont un impact sur notre vie.

Plus on développe notre capacité d’intériorisation, plus on comprend que nous avons en nous, toutes les ressources nécessaires pour résoudre nos « problèmes ».

Pour conclure, la méditation a littéralement changé ma vie, et je me suis finalement reconvertie pour enseigner cette pratique.

 

Quelques conseils

Si vous souhaitez vous lancer, je vous donne quelques conseils :

  • Instaurez une routine quotidienne : pratiquez le matin et le soir, quelques minutes au début. Concentrez-vous sur votre souffle, prenez quelques respirations profondes.
  • La pratique de la Sophrologie est idéale pour débuter : il s’agit de méditation avec du mouvement et je constate des résultats fabuleux chez mes clients n’ayant jamais expérimenté la méditation auparavant.
  • J’ai réussi à instaurer une discipline en participant à des programmes de méditation, d’une durée de 21 jours minimum, le temps nécessaire pour adopter une nouvelle habitude.

 

Qui est Anne-Charlotte Boughalem ?

Suite à son expatriation au Mexique au cours de laquelle elle découvre la méditation, Anne-Charlotte décide d’abandonner son doctorat pour se consacrer pleinement à sa passion : la spiritualité.

Aujourd’hui, elle exerce comme Sophrologue et énergéticienne, et donne également des cours de développement personnel et spirituel.

Retrouvez-la sur le site internet ou sur la page Facebook d’Au conscient.

2018-05-04T15:25:14+00:00By |S'épanouir au quotidien|

About the Author:

Bonjour, je suis Julia Mouftiez ! Je suis coach en épanouissement personnel certifiée par l'École Française de Sophrothérapie et la Fondatrice de Sens O'karé. J’aide les femmes à retrouver un équilibre entre les différents domaines de leur(s) vie(s) et s'épanouir sereinement au quotidien. C'est pour elles que j'ai créé des programmes pour revenir à ce qui leur est essentiel, reprendre confiance en elles, retrouver une harmonie intérieure et s'autoriser à vivre pleinement leur vie. Par ailleurs, je suis maman de deux garçons, blogueuse et passionnée par le développement personnel.

Leave A Comment