Comment retrouver l’envie de se lever le matin quand on a l’impression d’avoir touché le fond

 

Pour avoir vécu plusieurs échecs personnels, je sais à quel point il peut être difficile de reprendre confiance en soi et en la vie quand on s’y retrouve confrontée.

Comment se reconstruire quand on a perdu tous ses repères ? Et retrouver l’envie d’aller de l’avant, sans craindre de chuter à nouveau ?

Découvrez dans cet article mes conseils pour rebondir après une épreuve, et retrouver le goût de vivre pleinement chaque nouvelle journée.

 

 

J’imagine que vous avez probablement déjà vécu à un moment de votre vie une épreuve difficile, quelque chose qui vous a particulièrement chamboulé et déstabilisé au point de ne plus savoir qui vous étiez, ou de perdre tous vos repères.

Il faut savoir que tout le monde a déjà connu au moins un échec dans sa vie : votre entourage, mais aussi toutes les personnes que vous pouvez admirer ou qui ont réussi.

Vous n’êtes donc pas seule à ressentir de la tristesse, de la lassitude ou un profond manque d’estime pour vous. L’échec fait partie de la vie, et je l’ai moi-même expérimenté plus d’une fois.

 

Ce que j’ai pu constater après chaque échec :

  • Je me suis sentie très seule :

J’avais beau être entourée, j’avais l’impression que les autres ne me comprenaient pas, que je manquais de soutien…

Le fait de me sentir rejetée me poussait à m’isoler encore davantage avec mes pensées négatives, qui ne faisaient que renforcer le mal-être que je ressentais à ce moment-là.

  • J’ai perdu mes repères :

À chaque fois, j’ai eu comme la sensation d’oublier qui j’étais et que toutes mes certitudes – par rapport à moi, par rapport à la vie que je voulais – s’étaient comme envolées.

Je n’avais, en quelques sortes, plus « le contrôle de la situation ».

  • J’ai perdu l’envie :

Comme les espoirs que j’ai mis dans chacune de ces situations se sont effondrés, j’ai perdu le plaisir de faire les choses. J’ai donc eu à chaque fois beaucoup de mal me remettre de ces échecs.

Ces expériences – bien qu’éprouvantes et douloureuses – m’ont toujours permis de me remettre en cause d’une manière très positive…

… en m’amenant à me poser des questions sur moi-même, sur le chemin que je prenais ainsi que sur la vie que je voulais.

Grâce à elles, j’ai pu trouver les ressources en moi et mettre en place des stratégies pour rebondir et continuer à aller de l’avant.

 

Ce que l’échec peut vous apporter :

  • Il vous apprend des choses sur vous :

Le fait de vous remettre en question peut vous aider à comprendre ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi.

  • Il vous aide à mieux vous connaître :

Derrière chaque souffrance, il y a un manque qui n’est pas comblé. En analysant ce que vous avez vécu, vous pourrez mettre le doigt sur vos besoins et rétablir l’équilibre qui manque à votre vie.

  • Il vous permet de vous dépasser :

Même si on a l’impression que l’on ne réussira jamais à se relever d’une épreuve douloureuse, on finit toujours par continuer à avancer.

Sans vous en rendre compte, vous allez mettre en place des stratégies pour vous relever et continuer à vivre.

  • Il vous rend plus forte :

Ce sont les épreuves de la vie qui vous ont construit et qui vous ont permis de devenir la femme que vous êtes aujourd’hui.

Tout ce que vous avez vécu, tout ce que vous avez expérimenté vous a apporté une connaissance d’un certain nombre de choses que d’autres personnes ne possèdent pas : c’est donc une grande force.

 

Comment trouver les ressources pour rebondir après un échec :

  • En vous montrant bienveillante envers vous-même :

Cela ne vous avancera pas à grand-chose de vous flageller ou de vous reprocher ce qui s’est produit jusqu’à la fin des temps, à part entretenir des pensées négatives et des émotions pesantes qui vous retiendront dans le passé.

Ce qui s’est produit est derrière vous et vous ne pouvez pas revenir dessus : la vie continue malgré tout.

Prenez le temps de digérer ce qui s’est passé et mettez-vous dans une position d’ouverture en vous demandant ce que vous pouvez faire pour aller de l’avant, plutôt que de vous renfermer sur vous.

  • En tirant les enseignements de ce qui s’est passé :

Une fois que vous aurez accepté ce qui s’est passé, prenez un moment pour faire le bilan et tirer des enseignements de la situation.

Pourquoi est-ce que cela n’a pas marché ? Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Et surtout quels sont vos besoins ?

Comme je vous le disais précédemment, une souffrance cache un manque : essayer de comprendre lequel vous permettra de retrouver une harmonie et d’avancer vers une vie qui vous convient mieux.

  • En faisant les choix qui sont les meilleurs pour vous :

Derrière chaque échec, il y a une opportunité de redéfinir ce que vous attendez de la vie et de vous rapprocher de l’existence qui vous convient le mieux.

Plus vous ferez des choix qui respecteront vos besoins ainsi que vos valeurs, et plus vous vous sentirez en accord avec vous-même.

Les épreuves passées ne vous retiendront plus en arrière et vous vous laisserez moins atteindre par les aléas de la vie.

  • En élargissant le champ des possibles :

Bien souvent, l’échec peut s’avérer être une formidable opportunité de découvrir ce qui vous correspond vraiment.

Si ce que vous avez vécu vous a fait souffrir, alors c’est le signal que cette situation n’était pas faite pour vous ou que vous l’avez abordé sous le mauvais angle.

Plutôt que de faire marche arrière parce que le chemin en face de vous s’est écroulé, regardez si vous ne trouvez pas un petit sentier sur le côté qui vous permette de contourner cet échec.

Il pourrait bien vous mener sur une voie qui est exactement faite pour vous… alors que vous ne l’aviez pas remarqué auparavant.

 

Envie de retrouver votre équilibre de vie(s) ? Découvrez comment je peux vous y aider !
https://www.sens-okare.com/wp-content/uploads/2017/07/rebondir-apres-echec.png
2018-06-07T11:47:52+00:00 By |Confiance en soi|

About the Author:

Bonjour, je suis Julia Mouftiez ! Je suis coach en épanouissement personnel certifiée par l'École Française de Sophrothérapie et la Fondatrice de Sens O'karé. J’aide les femmes à retrouver un équilibre entre les différents domaines de leur(s) vie(s) et s'épanouir sereinement au quotidien. C'est pour elles que j'ai créé des programmes pour revenir à ce qui leur est essentiel, reprendre confiance en elles, retrouver une harmonie intérieure et s'autoriser à vivre pleinement leur vie. Par ailleurs, je suis maman de deux garçons, blogueuse et passionnée par le développement personnel.

4 Comments

  1. Fab 23 mars 2018 at 20 h 58 min

    Je viens d être percutée de plein fouet par un burn out professionnel, que je vis en ce moment, sachant que la méditation m a pleinement aidé et mes expériences également sauf que je prend le risque d e tt perdre tant financièrement que matériel. Je prend cela positivement car je ne sais pas ce que je vais devenir ni ce que je vais vivre. J ai la pleine conscience et suis décalée dans cette société qui ne me ressemble pas ‘avoir un travail pour bien se faire voir, exit) des amis un scénic un chien etc etc ! Sectarisme, cases, je me connais de plus en plus mais ne sais plus quoi faire ou plutôt si, aider mon prochain sans une attente particulière de retour. Je vis un jour après l autre, préparant ma démission pour un poste qui ne me correspondait aucunement ni l entourage ou les gens ont si peur de perdre leur travail compte tenu de la conjoncture actuelle! Bref, j accepte cette situation malgré la chute vertigineuse que ça engendrera (perdre son logement, etc etc…). Voilà tt ce que vous avez dit je le sais depuis longtemps . J ai 42 ans, je suis ma meilleure amie et je ne compte que sur moi même. Mais comment faire dans ce monde ou l on marche sur la tête! Pas fataliste, juste réaliste. Merçi. Fab

  2. Julia Mouftiez 26 mars 2018 at 10 h 38 min

    Bonjour Fab et merci pour ce beau témoignage !
    Vous êtes très courageuse de tenter ce que beaucoup de femmes n’oseraient pas.
    Après, si je peux me permettre, je pense qu’il est plus intéressant pour vous de vous concentrer sur les bénéfices de ce que cette transition vous apportera (à commencer par un mieux-être) plutôt que sur des termes tels que « chute vertigineuse » 😉
    Je ne dis pas que le chemin sera facile, mais pour l’avoir vécu on avance mieux si on se projète positivement dans le futur.
    Il n’est pas toujours facile de le voir quand on ne sait pas à quoi s’attendre mais j’en suis sûre : le meilleur est à venir.
    Bonne chance à vous et prenez soin de vous !
    Julia

  3. Rousseau 31 mai 2018 at 10 h 35 min

    J’ai vécu il y a 6 ans une rupture sentimentale avec un homme dont la relation à durée 10 ans.
    A la suite de cela j’ai perdu mes repères, mon confort de vie bref tout.
    J’ai repris par la suite un appartement seule mais j’étais tellement dévastée que j’en ai perdu mon travail car je n’ai pas su gérée.
    Je me suis retrouvée au chômage, célibataire et en depression totale.
    Plus envie de rien sous pression de tout reconstruire au p,us vite mais…..échecs sur echecs.
    Depuis 2 ans je suis revenue dans ma région de départ proche de mes parents.
    Je suis locataire, intérimaire mais toujours seule au bout de 6 ans.
    Je n’ai plus confiance en moi, mon estime de moi à chuté et je ne crois plus en l’Amour.
    J’ai vécu soucis pro, financier bref ma vie n’est pas stable encore à ce jour.
    Je me sents perdue et je ne parviens pas à sortir de cette spirale.
    J’essaie quand même de rester positive et je me dis que tout ce qui m’arrive est peut être une phase de vie très dure à vivre mais que par la suite tout cela ne sera qu’ un mauvais souvenirs…..
    J’ai 42 ans c’est vrai je n’ai pas du tout une vie enviable mais les choses peuvent changer.
    J’essaie d’analyser mes échecs, de voir ou ça coince, je fais un très gros travail sur moi pour me reconstruire, la route est longue mais je pense que quand nous vivons des périodes très difficiles, le positif est devant malgré tout.
    Tout ce que vous dite sur votre article est juste, au moins je sais ce dont j’ai besoin et ce que je veux.
    Ce que je ne veux plus aussi.

  4. Julia Mouftiez 31 mai 2018 at 11 h 59 min

    Bonjour Fanny et merci pour votre témoignage.
    Vous semblez avoir vécu beaucoup de choses et c’est super que vous arriviez à voir que « le positif est devant malgré tout ».
    C’est tout à fait ce que je crois : chaque épreuve permet d’apprendre sur soi et d’évoluer dans sa vie.
    Sachez, si cela vous intéresse, que j’organise un évènement le 8 juin prochain où je parlerai justement de mes échecs et de mes apprentissages : https://www.sens-okare.com/event/echange-live-7-comment-trouver-equilibre-vie/
    Je l’ai planifié avant de lire votre message… Les grands esprits se rencontrent comme on dit 😉
    Belle journée,
    Julia

Leave A Comment