Elles ont trouvé leur voie : 12 entrepreneures témoignent (1ère partie)

 

Elles sont 12 femmes au parcours exceptionnel à avoir accepté de parler du chemin qui les a conduit à trouver leur voie.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir les portraits de Nathalie Antonio Giraud – la fondatrice de Rêv’elle coaching – et d’Ophélie Bottin – la fondatrice d’Ophélie B.

Merci à elles pour ces interviews très inspirantes.

 

Nathalie Antonio Giraud
de Rêv’elle Coaching

Nathalie aide les femmes qui ont créé leur activité à regagner confiance en elles et à trouver des clients.

À force de faire de nouvelles expériences, quelque chose a fini par se dessiner jusqu’au jour où l’idée s’est posée toute seule sur moi.

 

Comment as-tu trouvé ta voie ?

Il y a quelques années, j’ai décidé de quitter le poste que j’occupais dans le marketing pour mettre fin au harcèlement moral que je subissais de la part de mon supérieur.

Je savais depuis quelque temps que cela n’était plus ce que je voulais faire, alors cette pause a été l’occasion pour moi de me remettre en question.

Je sentais vraiment que j’étais là pour autre chose, alors j’ai décidé de ne pas reprendre un travail si ce n’était pas vraiment ma passion.

J’ai beaucoup lu pour savoir « comment trouver sa voie », mais cela ne sortait toujours pas. J’ai donc compris qu’il fallait que je fasse du neuf et que je n’avancerais pas en explorant l’ancien.

À force de faire de nouvelles expériences, quelque chose a fini par se dessiner jusqu’au jour où l’idée s’est posée toute seule sur moi.

J’ai fini par comprendre que je voulais aider les femmes qui ont une passion et qui ne savent pas comment se faire connaître à regagner confiance en elles, et à trouver des clients. De là, je me suis formée au coaching, à la PNL et à l’art-thérapie et j’ai créé Rêv’elle coaching.

Je suis vraiment convaincue que c’est le fait d’avoir arrêté de chercher et de commencer à trouver de nouvelles choses qui m’a amené dans une autre réflexion.

⇒ Vous pourriez également être intéressée par le portrait d’une autre femme inspirante : Lenka Kuglikova

 

Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ?

Tout ! Ma carrière pour commencer, car cela me permet de vivre aujourd’hui d’un métier qui me passionne.

Mais cela a surtout changé ma façon de me sentir dans le monde. Avant, j’avais toujours un peu l’impression d’être à côté de ma vie, alors qu’aujourd’hui je sais que j’ai trouvé ma place.

Le fait de trouver ma voie m’a aussi donné énormément de confiance au niveau personnel. Tout cela m’amène en permanence à grandir et à dépasser de nouvelles choses, mais sans douleur et avec beaucoup d’enthousiasme.

En tant que maman, cela a aussi beaucoup changé ma perception de moi-même. C’était très important pour moi de montrer à mes enfants que la vie n’implique pas forcément de faire quelque chose qui ne nous plait pas et que, quand on veut, on peut se donner les moyens de faire autre chose.

Cela a vraiment été une transformation en fait.

 

Comment envisages-tu l’avenir ?

Le fait de trouver sa voie ne veut pas dire qu’après on est dessus et que tout va rester en l’état.

J’ai des petits signaux d’alarme qui me disent quand je suis tombée dans une routine et que je me déconnecte.

Du coup, je fais attention à me reconnecter à moi-même et de me demander ce que j’ai envie de faire avec Rêv’elle coaching. Cela me permet de me reconnecter à différents thèmes qui me tiennent à cœur que j’ai besoin d’exprimer et de tenter de nouvelles aventures, comme des partenariats.

C’est un chemin d’ouverture, d’apprentissage et je crois qu’il faut toujours rester vigilante afin de rester bien connectée à sa mission.

 

Quel conseil donnerais-tu aux femmes qui ne se sentent pas à leur place ?

Certaines personnes se disent qu’elles n’ont pas de passion et se demandent si on a besoin de trouver sa voie.

Je crois que l’on n’a pas toutes les mêmes objectifs dans la vie et les mêmes priorités, et que si on ne ressent pas d’appel alors on n’a peut-être pas besoin de chercher.

Mais si en revanche on sent en nous que la vie c’est quelque chose de plus grand, c’est important de ne pas lâcher l’affaire ou de se laisser dérouter par la raison.

Il faut vraiment se dire « Ok j’y vais à fond, et s’il n’y a pas de chemin et bien j’en créerai un. »

Retrouvez Nathalie sur la page Facebook et le site internet de Rêv’elle coaching.

 


 

Ophélie Bottin
d’Ophélie B.

Ophélie aide les entrepreneurs introvertis à structurer leurs idées afin de les transformer en contenu crédible et à communiquer de manière efficace sur les réseaux virtuels.

C’est ma réussite professionnelle qui m’a permis de retrouver un équilibre au niveau personnel.

 

Comment as-tu trouvé ta voie ?

Après de longues études et une période de chômage compliquée, j’ai compris que je pourrais peut-être capitaliser sur mes talents pour pouvoir aider d’autres personnes tout en exerçant une activité qui me passionne.

J’ai donc créé mon entreprise en me basant sur tout qui me manquait à ce moment-là et sur ce que j’aurais aimé trouver quand j’ai commencé.

Je dirais que c’est en rendant service et en voyant que mes clients arrivaient à faire ce pour quoi ils m’avaient payé que j’ai réussi à reprendre confiance en moi et à vraiment prendre conscience de mes capacités.

En fait, c’est ma réussite professionnelle qui m’a permis de retrouver un équilibre au niveau personnel.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai compris que j’étais au bon endroit dans ma vie et que j’avais fait le bon choix.

 

Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ?

Je pense que cela m’a permis d’être plus confiante dans mes capacités, dans mes idées et dans ma manière de faire les choses différemment des autres.

Tout cela m’a permis de reconnecter les choses ensemble et de me dire que ce que je faisais avait vraiment de la valeur parce que cela fonctionnait.

J’ai donc compris que je devais arrêter d’avoir peur, car si mon travail ne plaisait pas à tout le monde il plairait forcément à certaines personnes.

C’est en mettant en avant ce que l’on sait faire le mieux et en essayant de travailler sur les compétences que l’on peut acquérir qu’on va être 100 % soi-même et, du coup, attirer les bonnes personnes à soi.

 

Comment envisages-tu l’avenir ?

Je l’envisage plutôt sereinement, et avec l’envie de créer du contenu super personnalisé et de rassembler les gens.

J’ai envie de développer des évènements pour leur permettre de réseauter entre eux, car je sais – pour être une grande introvertie – que cela peut être bloquant de se retrouver au milieu de beaucoup de monde.

J’aimerais aussi mettre en place des partenariats pour que les personnes qui en ont besoin puissent être prises en charge du début jusqu’à la fin de leur projet d’entreprise.

 

Quel conseil donnerais-tu aux femmes qui ne se sentent pas à leur place ?

Je leur dirais qu’il faut être capable de regarder ses peurs en face et de foncer.

Cela ne veut pas dire que l’on doit sortir de sa zone de confort d’un seul coup mais que l’on peut y aller étape par étape, en faisant des petits pas les uns après les autres.

Retrouvez Ophélie sur la page Facebook d’Ophélie B.

Vous traversez un changement ou une phase de transition dans votre vie ?
Vous avez le sentiment de passer à côté de ce qui est vraiment important pour vous, sans comprendre ce qui vous manque ? De stagner dans votre vie et de ne plus savoir qui vous êtes vraiment ?
Échangeons lors d’une séance découverte, demandez votre rendez-vous gratuit en CLIQUANT ICI.

 

https://www.sens-okare.com/wp-content/uploads/2017/02/elles-ont-trouver-leur-voie-1.png
2018-10-31T15:12:34+00:00By |Femmes inspirantes|

About the Author:

Bonjour, je suis Julia Mouftiez ! Je suis coach en épanouissement personnel certifiée par l'École Française de Sophrothérapie et la Fondatrice de Sens O'karé. J’aide les femmes à retrouver un équilibre entre les différents domaines de leur(s) vie(s) et s'épanouir sereinement au quotidien. C'est pour elles que j'ai créé des programmes pour revenir à ce qui leur est essentiel, reprendre confiance en elles, retrouver une harmonie intérieure et s'autoriser à vivre pleinement leur vie. Par ailleurs, je suis maman de deux garçons, blogueuse et passionnée par le développement personnel.

2 Comments

  1. Nathalie Antonio Giraud 13 février 2017 at 13 h 08 min

    Merci Julia de cette interview. Tes portraits et interviews sont vraiment inspirants !!

  2. Julia Mouftiez 14 février 2017 at 10 h 18 min

    Avec plaisir Nathalie ! Merci à toi pour ce partage très inspirant <3

Leave A Comment