Portrait de Delphine Debauve

 

Je crois que mon plus grand atout c’est d’écouter mon cœur et rarement ma tête.

Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de vous présenter Delphine, LA spécialiste des newsletters et de l’email marketing.

Cela faisait un moment que j’entendais parler d’elle sur Facebook. Alors quand j’ai appris qu’elle lançait une formation gratuite pour apprendre à écrire des newsletters accrocheuses, je n’ai pas hésité une seule seconde et je me suis lancée !

Cela a été l’occasion de découvrir la qualité de son travail bien sûr mais aussi de faire la connaissance d’une femme drôle, humble et très professionnelle avec qui j’ai tout de suite accroché… Un peu comme si je la connaissais depuis toujours !

Portrait d’une véritable experte dans son domaine d’activité, en toute simplicité.

 

Bonjour Delphine. Peux-tu nous parler un peu de toi ?

J’ai quitté mon poste de Directrice administrative pour suivre mon conjoint à l’étranger, où j’ai vécu pendant plusieurs années.

Nous sommes rentrés en Belgique à la fin de chacune de ses missions et j’ai dû repartir de zéro à chaque fois pour trouver du travail : chercher des offres d’emploi, me vendre, attendre la réponse des recruteurs… Sans compter le fait que j’ai occupé des fonctions qui ne m’intéressaient plus.

Au bout de deux ans, nous avons pris la décision de poser nos valises et d’arrêter de mener une vie nomade. C’est à ce moment-là que j’ai eu comme un déclic : j’en avais marre de ne pas savoir à chaque fois de quoi demain serait fait et l’idée de me remettre en indépendante, de créer mon job, m’est venue naturellement.

Il y a 20 ans je travaillais déjà à mon compte comme commerçante ce qui m’a beaucoup aidé à me relancer. J’ai eu la chance d’assister des chefs d’entreprise qui géraient des petites et moyennes structures – mais au CA important – et j’ai appris énormément à leurs côtés, du coup j’étais assez parée à beaucoup de choses.

Comme j’avais une expérience dans le domaine administratif et l’aspect commercial, j’ai d’abord pensé travailler pour ces dirigeants de TPE ou de PME comme je le faisais avant.

J’ai donc lancé mon activité d’assistante administrative et de webdesigner sans cibler une clientèle en particulier. Cela a été un flop total ! J’ai dû avoir deux ou trois clients le premier trimestre, ce qui a vraiment été dur.

Ne gagnant pas suffisamment d’argent pour pouvoir payer mes factures, je me suis retrouvée dans une situation très difficile. Par désespoir, j’ai envoyé une newsletter à une cinquantaine d’abonnés – tous des indépendants bien entendu – en leur proposant de tester mes services gratuitement pendant deux heures.

Comme je n’avais rien à perdre et que je devais marquer le coup, cette lettre a été complètement authentique. J’ai changé de ton – alors qu’auparavant j’étais très carrée – et je me suis lâchée en utilisant mon humour.

Après l’avoir envoyée, certains abonnés ont commencé à me répondre et même à la transférer à des personnes qu’ils connaissaient. Ma démarche était sincère, du coup elle a touché le cœur des gens…

Mon message a donc eu un impact, il a été diffusé et c’est là que j’ai commencé à avoir des clients : toutes des femmes solo-entrepreneures qui m’ont demandé de la newsletter… C’est donc en quelques sortes la newsletter qui est venue à moi !

⇒ Vous pourriez également être intéressée par d’autres parcours de femmes inspirantes

 

As-tu déjà été confrontée à des obstacles au cours de ta vie ? Comment les as-tu surmontés ?

Bien sûr ! Le fait de ne pas décrocher de clients, de ne pas savoir en vivre, les doutes et les peurs que cela engendre…

Sans compter la culpabilité de ne pas avoir suffisamment de temps pour mon fils et de ne pas générer assez de rentrées d’argent pour me sentir à la hauteur de la confiance de mon mari.

Auparavant, j’avais toujours travaillé et bien gagné ma vie, du coup c’était difficile pour moi de ne pas conserver un certain confort matériel et cela a généré beaucoup de frustrations.

Les obstacles que j’ai rencontrés ont été de ne pas connaître suffisamment le web et les grosses lacunes que j’avais en marketing.

Ayant été commerçante, je n’avais que la vente en elle-même mais aucune notion de savoir me vendre ou à qui vendre… Des choses essentielles quoi !

J’étais une très bonne vendeuse mais je ne connaissais pas les stratégies derrière. Quand on est au contact direct des gens, c’est facile de tisser du lien et d’être convaincante mais quand on a une activité 100% web, c’est impossible de faire les choses de cette manière.

Pour dépasser cela, j’ai très vite détecté et suivi les bonnes personnes comme Nathalie Antonio Giraud de Rêv’elle Coaching – qui m’a aidée à débloquer certains freins et à oser me vendre – et Laurence Galambert d’Easy Social Media – qui m’a fait découvrir le webmarketing et les réseaux sociaux. Tout cela m’a permis de comprendre des choses essentielles et d’avancer considérablement.

Et puis un jour, j’ai eu un déclic par rapport à la nécessité de grandir et de devenir une experte en matière de newsletters, pour pouvoir proposer des choses plus « pointues » et augmenter mes tarifs ! Je travaillais pour rien, j’avais encore un problème de légitimité…

J’ai eu le défaut de beaucoup d’entrepreneurs, à savoir ne pas vouloir mettre le budget et penser que l’on peut tout faire soi-même ! On se dit qu’on se fera coacher quand on gagnera suffisamment d’argent mais comme on fait n’importe quoi, on ne risque pas de générer des bénéfices…

Du coup, j’ai vite compris l’utilité de me former pour développer mon entreprise, ce que j’ai fait auprès d’une grosse société américaine et d’une coach canadienne.

Cela m’a permis de prendre confiance en moi, de proposer des services plus pointus et de faire d’énorme bonds avec mon entreprise, Opitulari. Depuis, je suis constamment en train de me former ou de me faire coacher.

Chaque fois que j’ai investi en moi, que ce soit au niveau d’une formation ou d’un accompagnement, j’ai doublé mes revenus. C’est vraiment un message que j’ai envie de faire passer : dépenser de l’argent chez les bonnes personnes et vous en gagnerez encore plus ! C’est pas plus compliqué que ça…

 

Avec le recul, aurais-tu fait les choses différemment ?

Je pense que je me serais fait accompagner plus tôt pour améliorer mon marketing et mon positionnement… J’ai perdu au moins un an à ne rien gagner quand je me suis lancée.

Maintenant, je le fais systématiquement quand je sens que j’atteins un palier. Cela représente un investissement important mais il est très rapidement amorti.

Aujourd’hui, je vois clairement la différence entre les personnes qui sont coachées et celles qui ne le sont pas, celles qui vont aboutir à quelque chose et celles qui risquent de ramer encore longtemps si elles ne se retournent pas…

À un moment, il faut savoir trouver les fonds et investir.

 

Décris-moi ta plus grande réussite ?

J’ai reçu une éducation très carrée selon laquelle il fallait que je fasse de grandes études… Etant l’aînée de la famille, tout reposait sur mes épaules !

J’ai pourtant fait le choix de devenir indépendante alors qu’il n’y en avait jamais eu dans ma famille, ce qui s’appelle littéralement sortir du moule !

Le plus drôle, c’est que mon père s’est aussi mis à son compte à la fin de sa carrière et que mes sœurs ont lancé leur propre business à la fin de l’été. Cela a donc été une grande victoire.

Par ailleurs, je suis fière d’avoir réussi à m’hyper spécialiser et à être « unique ». Nous le sommes tous à notre manière, mais nous ne savons pas forcément le montrer aux autres.

 

Selon toi, quelles sont tes principales ressources et comment t’aident-elles au quotidien ?

Je pense que c’est d’être en permanence en train d’investir sur moi et mon audace : quand une idée germe dans mon esprit et que je me sens emballée, je fonce.

Je suis toujours mon instinct et il ne m’a jamais trahie. En fait, je crois que mon plus grand atout c’est d’écouter mon cœur et rarement ma tête !

 

Quels sont tes projets pour les mois et les années à venir ? Comment comptes-tu les mettre en œuvre ?

Je suis en train de préparer des formations en email marketing pour travailler avec des groupes, afin d’aider mes clientes à mieux cibler leurs clients et savoir comment s’adresser à eux pour les fidéliser et bien sûr, leur vendre.

Je prévois aussi de faire beaucoup moins de suivis individuels, ce qui me permettra de libérer du temps dans mon organisation…

A plus long terme, je vais à nouveau m’expatrier en Italie d’où mon mari est originaire ! Je vais bien entendu continuer à travailler sur les newsletters car j’adore cela et je prends beaucoup de plaisir à le transmettre aux autres.

Je suis également très spirituelle et « connectée », la guidance fait d’ailleurs maintenant partie de mes accompagnements individuels. J’aimerais beaucoup organiser des retraites spirituelles là-bas, réservées uniquement aux femmes solo-entrepreneures en petits groupes.

L’idée c’est de les aider à décrocher, se ressourcer en se retrouvant dans un cadre très intime, apaisant.

 

Pour finir quels conseils donnerais-tu à une personne qui aimerait changer de vie, se réaliser ?

Je lui dirais de bien se poser et de s’interroger sur qui elle est, ses valeurs, ce qu’elle veut faire ou ne pas faire… Je crois que c’est important de réaliser ces choses et de connaître ses faiblesses aussi.

C’est justement ces points-là qu’il faut travailler, pas ce que l’on fait de bien !

En ce qui concerne les personnes qui démarrent et qui hésitent à se faire accompagner parce qu’elles n’ont aucun budget, je crois qu’elles ne devraient pas hésiter à prendre les séances découverte qu’offrent la plupart des coachs ! Ces rendez-vous sont faits pour recevoir les premiers conseils : c’est gratuit, c’est à disposition et cela marche, elles ne devraient donc pas hésiter à le faire.

Depuis cette interview, Delphine a changé de cap pour se consacrer à son autre entreprise « Entrepreneures spirituelles ». Vous pouvez la retrouver sur sa page Facebook ou son site internet.

Vous traversez un changement ou une phase de transition dans votre vie ?
Vous avez le sentiment de passer à côté de ce qui est vraiment important pour vous, sans comprendre ce qui vous manque ? De stagner dans votre vie et de ne plus savoir qui vous êtes vraiment ?
Échangeons lors d’une séance découverte, demandez votre rendez-vous gratuit en CLIQUANT ICI.

2018-10-31T15:02:57+00:00By |Femmes inspirantes|

About the Author:

Bonjour, je suis Julia Mouftiez ! Je suis coach en épanouissement personnel certifiée par l'École Française de Sophrothérapie et la Fondatrice de Sens O'karé. J’aide les femmes à retrouver un équilibre entre les différents domaines de leur(s) vie(s) et s'épanouir sereinement au quotidien. C'est pour elles que j'ai créé des programmes pour revenir à ce qui leur est essentiel, reprendre confiance en elles, retrouver une harmonie intérieure et s'autoriser à vivre pleinement leur vie. Par ailleurs, je suis maman de deux garçons, blogueuse et passionnée par le développement personnel.

2 Comments

  1. Véronique Plouvier 7 novembre 2016 at 21 h 03 min

    Bonjour,
    Merci pour cette interview très juste et très personnelle. J’ai moi aussi suivi la formation de Delphine et j’ai pu apprécié son professionnalisme et sa générosité. Ses conseils sont toujours justes et pertinents.

  2. Julia Mouftiez 8 novembre 2016 at 11 h 32 min

    Merci pour ce message Véronique !
    C’est effectivement l’impression que j’ai eue en découvrant Delphine… Et qui s’est confirmée par la suite.

Leave A Comment